Mais où sont passés les sourcils de la Joconde ?

Miniature de La Joconde

Saviez-vous que La Joconde peinte par Leonard De Vinci ne possède aucuns sourcils ? En effet, lorsqu’on admire ce célèbre tableau, on se focalise en général sur le petit sourire en oubliant tout le reste.

Cette histoire d’absence de sourcils a longtemps été énigmatique. C’est en 2004 que la réponse à ce mystère est révélé grâce à un appareil photo ultra-perfectionné. Ce dernier, mis au point par Pascal Cotte, le directeur technique de la société Lumiere Technology, a tout simplement photographié La Joconde. Le rendu était extra-ordinaire, cette technologie a permis d’isoler le spectre du vernis dans chaque pixel, le spectre a été ensuite retiré numériquement sur chaque « scan » pour obtenir au final une Mona Lisa telle qu’elle était sortie de l’atelier de Léonard de Vinci. Cette numérisation a permis de manipuler l’oeuvre sans y toucher ni même l’abimer, on a pu remarquer que les sourcils de Mona Lisa sont réapparus.

Le tableau de La Joconde

Le tableau de La Joconde exposé à Paris

Au final, La Joconde aura subi les dommages du temps. Les sourcils étaient d’une finesse qu’ils n’ont pas pu résister. Cette raison se confirme en jetant un œil à la copie du tableau réalisée par un disciple du peintre, on pouvait ainsi admirer ce à quoi aurait pu ressembler les sourcils de notre chère Mona Lisa. Mais pour cela il faut se rendre au Musée du Prado, situé à Madrid, pour admirer cette copie mieux conservée que l’originale.

Les sourcils de La Joconde exposée à Madrid

Les sourcils de La Joconde exposée à Madrid

Crédits images: Wikipedia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *