E.T. : la toute première crise du jeu vidéo

Cartouche retrouvé dans le désert

La toute première crise du jeu vidéo a eu lieu en 1983, mais remontons d’une année en arrière. En 1982 sort le jeu “E.T., l’Extraterrestre” destiné à la console Atari 2600. Réalisé en à peine 34 jours et sorti plusieurs jours après le buzz du film, ce jeu est littéralement incompréhensible, bugué comme pas possible et totalement injouable. Ce jeu sera même par la suite qualifié à plusieurs reprises de “pire jeu vidéo de l’histoire”, ce qui aura pour conséquence pour la plupart des acheteurs de rendre la cartouche à leur revendeur.

Face à cet échec commercial, Atari décide d’enfouir les cartouches invendues au fin fond du désert dans le Nouveau-Mexique, et cela en totale discrétion. Durant cette période, l’industrie du jeu vidéo se retrouve dans une impasse, les spécialistes estiment qu’il n’a aucun avenir, compte tenu de la qualité de jeu que propose la plupart des éditeurs. “E.T.: l’Extraterrestre” en est un parfait exemple. On a alors la pire crise de l’histoire du jeu vidéo qui apparu en 1983.

Le jeu E.T. l'Extraterrestre

30 ans plus tard, les cartouches enfouies dans le sable refont surface. La municipalité d’Alamorgordo, une ville située à côté du désert, s’en empare et décide de les mettre aux enchères sur la plateforme de vente eBay. Elle encaissera plus de 100 000 € grâce à ces ventes en 2015.

Jeu d'Atari retrouvé dans le désert

Malgré la déception totale de ce jeu à l’époque, la cartouche est aujourd’hui devenue une pièce de collection.

Crédits images : Atari / Rom-Game

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *