L’histoire du tout premier virus informatique

Arrière-plan Virus

Ce dernier se nommait The Creeper et n’est pas inspiré du célèbre jeu Minecraft. Pourquoi ? Tout simplement car ce virus a été lancé en 1971 sur le réseau ARPANET, l’ancêtre de l’Internet que nous connaissons aujourd’hui.

The Creeper n’avait pas pour vocation de semer la terreur, la notion de virus informatique était inconnu à l’époque, son objectif était tout simplement de démontrer la possibilité de mobilité d’une application à travers un réseau. Pour se déplacer sur les différents systèmes, il se contentait d’ouvrir un port réseau sur la machine actuelle pour sauter sur la machine suivante.

Etait-il dangereux ? Hé bien pas vraiment. Ce dernier naviguait d’ordinateur en ordinateur afin d’afficher le message suivant:

I’m the Creeper, catch me if you canThe Creeper
(Traduction: Je suis une plante grimpante, attrapez-moi si vous le pouvez)

Une impression était ensuite exécutée puis arrêtée quelques instants après pour prouver ce qu’un virus était capable de réaliser.

Le virus The Creeper

A quoi ressemblerait le virus sur Windows XP

D’un point de vue technique, ce type de virus agit comme un vers, il rampe d’ordinateur en ordinateur de façon totalement autonome, c’est donc un vers informatique. Le tout premier virus pour PC est apparu en 1986. Quatre ans plus tard, on pouvait en compter 1 300 différents et à l’heure actuelle, plus de 500 milliards circulent grâce à Internet. De nos jours, tout le monde peut créer son propre virus. Ils peuvent être destinés à toutes les plateformes que ce soient les ordinateurs, les mobiles, les tablettes et même le domaine automobile.

Rassurez-vous, un antivirus et une utilisation normale de votre PC suffira à ne pas le rendre malade. Concernant le développement des voitures autonomes et du monde des objets connectés, vigilance…

Crédits images: VirusVault (WordPress) / MaxiSciences

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *