Google: à la conquête des routes du monde

Voiture de Google Street View

Bonjour à tous. Attachez votre ceinture, nous partons aujourd’hui à la découverte des routes du monde depuis votre canapé ou plutôt du système qui nous a permis de réaliser ce rêve: Google Street View. Lancé aux Etats-Unis le 25 mai 2007, ce service de navigation virtuelle permettait initialement de compléter Google Maps et Google Earth en visualisant des panoramas à 360° d’un lieu situé sur une voie urbaine ou rurale. Pour capturer ces images, Google utilise la technologie Immersive Media qui permet de fournir une vue de la rue à 360 degrès. Vous les avez sans doute déjà croisées, ces photos sont prises à l’aide d’une voiture équipée d’appareil photo panoramiques. Un logiciel propriétaire de la firme assemblera par la suite les images pour donner l’impression d’une continuité. Répandue principalement aux Etats-Unis, ces voitures sont très vite arrivées dans de nombreux autres pays, notamment dans l’Hexagone, en capturant de plus en plus d’images.

Les routes couvertes par Google

Depuis quelques années, Google Street View étend ses possibilités et permet d’aller visiter des lieux touristiques et monuments historiques. On peut visiter la grande barrière de corail ou encore le désert du Sahara en quelques clics. Les appareils photo ne sont plus intégrées aux voitures mais peuvent être transportées par des touristes et des voyageurs qui choisissent la randonnée pour capturer les images. De nos jours, il est même possible de prendre des photos à 360° à partir de notre mobile et de les partager sur la plateforme.

Création d'une photosphère depuis un Nexus 4

Création d’une photosphère (plan à 360°) depuis un Nexus 4

Depuis son lancement, ce système a souvent provoqué le buzz. Entre les habitants qui montrent leurs fesses et les actes sexuels de certaines personnes capturées au bord de la route, cette plateforme a beaucoup fait parler d’elle. Elle a ainsi récemment provoqué le buzz en protégeant la vie privée d’une vache. Oui vous avez bien entendu, cet animal s’est vu flouter son visage par le robot du géant de la Silicon Valley qui détecte les visages et plaques d’immatriculations.

La vache star de Street View

Cette capture d’écran insolite de Google Map, prise par un journaliste du Guardian qui naviguait dans une zone rurale du Royaume-Uni, a été publiée sur Twitter.

Traduction: “Heureux de constater que la vie privée des vaches est importante pour Google”

Un peu plus tard, Google n’a pas manqué ce buzz et envoie un communiqué à la BBC dans lequel il admet que sa technologie de floutage automatique n’est pas forcément fiable à 100%.

Ce problème de vie privée peut engendrer d’autres dérives telle que le cambriolage. En effet, selon de nombreux députés français, ce service de navigation est une véritable menace pour les habitants. Les personnes auraient la capacité de collecter des informations visuelles destinées à réaliser de mauvaises intentions, cela permettrait ainsi aux cambrioleurs de se renseigner avant de passer à l’action.

Pour corriger les erreurs commises par Street View, Google a ajouté la possibilité aux internautes de signaler les anomalies. On peut également obtenir la suppression des images de sa propre maison s’il s’agit d’un logement individuel et ce, que l’on soit locataire ou propriétaire.

Flouter sa maison sur Google Maps

Et pour finir sur une touche un peu plus insolite, un célèbre Youtubeur français – Hugo, des Questions Cons – répondant à différentes questions posées par ses abonnés, a effectué le trajet Paris-Lyon en navigant uniquement sur Street View. Ce dernier aura pris 18h22 pour parcourir les 458 km séparant les deux villes pour une vitesse moyenne de 26km/h.

Crédits images: ILoveTablette / Wikipédia / Outilsgg / The Guardian / Google

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *